Le terrorisme expliqué aux enfants !
C’est quoi le terrorisme ? Le terrorisme expliqué aux enfants !

C’est quoi le terrorisme ? Le terrorisme expliqué aux enfants !

Professeur Gamberge

Pour le Professeur Gamberge, un terroriste est un fanatique qui pense que tout le monde devrait penser comme lui,

…ou bien qui déteste tellement certaines personnes qu’il pense qu’elles n’ont pas le droit de vivre, parce qu’il pense que ces personnes sont responsables de tout ce qui lui arrive de mal. Il ne cherche pas à convaincre, il veut terroriser en tuant, parfois au hasard, parfois en se faisant exploser.

Le terrorisme expliqué aux enfants :

Christine Nester

Christine Nester, pédo-psychothérapeute et psychanalyste à Paris, rappelle l’importance de leur en parler et donne des pistes pour les préparer au retour à l’école lundi.

A partir de quel âge doit-on raconter aux enfants les attentats de vendredi ?

Il est nécessaire d’en parler dès qu’ils vont à l’école. Suite aux attentats de Charlie Hebdo, on a constaté que de nombreux enfants étaient angoissés et anxieux car beaucoup l’ont appris à l’école lors de la minute de silence. Il faut vraiment échanger avec eux avant qu’ils y retournent. Il vaut mieux les prévenir dès maintenant qu’ils l’apprennent d’une mauvaise manière lundi. Ce sont des éponges à émotion, ils ressentent déjà ce qu’il s’est passé.

Comment revenir sur cet événement avec des adolescents ?

Il faut leur en parler comme à des adultes et surtout voir si ça réveille d’anciennes blessures ou un mal-être déjà ambiant. Il est très important de faire attention à leur réaction, car ils traversent une période difficile. S’il y a le moindre doute ou symptômes, je préconise de l’emmener consulter.

Quel discours adopté face au fait que les attaques ont eu lieu dans des lieux publics comme un stade, des bars et une salle de concert ?

Le message passé est que ça peut arriver à n’importe qui, à « monsieur tout le monde ». Il faut leur dire que c’est un événement rare, qui n’arrive pas tous les jours. Le but est de ne pas les inquiéter, paniquer et dramatiser. Si vous dites à votre enfant de ne pas prendre le bus à partir de maintenant alors qu’il le prenait avant, ça va l’effrayer. Il ne faut surtout pas changer ses habitudes, mais le rassurer.

Justement, quels sont les mots à utiliser de préférence ?

Vous pouvez leur faire comprendre qu’en tant que parents, vous les protégez, tout comme la police, qu’il ne leur arrivera rien et que ce type de drame ne peut pas se prévoir à l’avance. Ce sont des faits isolés. Il peut être aussi utile de préciser qu’ils sont liés à des conflits qui ont lieu à l’extérieur de la France et que des mesures ont été prises par l’Etat.

Faut-il leur expliquer ce qu’est un jour de deuil national ?

La minute de silence pour Charlie n’avait pas été expliquée, or, c’est important. Je ne sais pas ce que les écoles vont décider, mais je pense qu’ils vont en parler en classe. Il faut l’expliquer simplement, sans faire de secrets ou de cachotteries. Mettre des mots sur l’angoisse.

Il y a les mots et les images. Comment les protéger de celles qui peuvent les choquer ?

Elles sont bouleversantes, c’est aussi une des raisons pour lesquelles il faut leur en parler avant. Les images circulent vite et vont sûrement échapper aux parents. Dès qu’ils sont au collège, la communication entre s’intensifie d’où la nécessité de les prévenir en amont.

Sources : http://www.20minutes.fr/societe/1730415-20151114-attentats-paris-comment-parler-enfants

***

Serge Tisseron

Comment parler aux enfants des attentats du 13 novembre 2015 ? Le pédopsychiatre Serge Tisseron aux Maternelles (France 5) une approche calme et pédagogique en cinq points…. A nouveau tristement d’actualité aujourd’hui..

Comment parler avec les enfants petits ou grands des six attaques terroristes simultanées du 13 novembre 2015 qui ont fait au moins 120 morts à Paris et Saint-Denis ? Spécialiste de l’enfance et du rapport aux images, le pédopsychiatre Serge Tisseron proposait aux Maternelles (France 5) – après les attentats de janvier 2015 – une approche très intéressante en cinq points – hélas à nouveau d’actualité

— Donner des repères géographiques sur une carte

— Ce qu’il faut dire pour les tout petits avant 4 ans, les rassurer, pour les plus grands, leur expliquer calmement et surtout leur demander ce qu’ils en pensent.

— Les mots qu’il faut employer, y compris des aveux d’ignorance (est-ce que ça va se reproduire ?).

— Exprimer ses émotions, mais sans excès et laisser les enfants exprimer les leurs.

Ne pas hésiter à les impliquer dans les élans de solidarité.

 

***

 

INSTITUTRICES – INSTITUTEURS – ENSEIGNANT(E)S :

Découvrez une animation pédagogique EXCEPTIONNELLE en suivant ce lien :

Kaleidoscope-pedagogique.eu

Nous nous déplaçons dans votre établissement

 

***

Un petit pense-bête utile : (cliquez sur le l’image)

pense bete

***

Comment les pays luttent contre le terrorisme ? – 1 jour, 1 question propose de répondre chaque jour à une question d’enfant, en une minute et trente secondes. Le commentaire explicatif est toujours drôle, le dessin est léger et espiègle. L’intention est d’aider l’enfant à construire son propre raisonnement et à obtenir les clés qui lui permettront de se forger sa propre opinion

Ressources diverses :

Une double page sur comment en parler à l’École (suite aux attentats de Charlie Hedbo) : mq_charlie_2

Youpi – Violence, des mots pour comprendre le monde – 5-8 ans

Okapi – Pourquoi y a-t-il des fanatiques ? – 10-15 ans

Phosphore – Que veut l’Etat islamique – A partir de 14 ans

A lire aussi : https://kaleidoscope-kids.eu/comment-eviter-que-les-enfants-aient-peur-du-terrorisme/

Attentat de Paris : Spécial parents et enseignants

 

 

 

pub kaleidoscope

About The Author

Créateur d’évènements pour enfants à Arlon Kaléidoscope Kids est spécialisée dans l’organisation d’anniversaires pour enfants de 4 à 12 ans en région Luxembourg Belge (Arlon) et G.D.Luxembourg. Goûters d’anniversaires (chez nous ou chez vous), avec animations originales, stages vacances…

Related posts

6 Comments

  1. Pingback: Comment éviter que les enfants aient peur du terrorisme ?

  2. Pingback: Les attentats de Paris pour les enfants (Spécial enseignants et parents) - Kaleidoscope Kids asbl

  3. Pingback: Terrorisme et attentats: comment en parler aux enfants ? - La FAPEO

  4. Pingback: Pour les jeunes élèves (cycles 2 et 3) | Pearltrees

  5. Pingback: APRES LES ATTENTATS - EN PARLER AVEC LES ENFANTS | Pearltrees

  6. Pingback: Facebook 2015 - Pages web | Pearltrees

Comments are closed.